Nouveautés

Mon petit danceur de gauche Mon petit danceur de gauche 10/07/13 : Première partie sur la radiesthésie; Comment se servir d'un Pendule

02/07/13 : Rajout des cousinades 2012

28/06/12 : Rajout coté famille de photos et vidéos des 18 ans de M...l

13/03/13 : Reprise des activités aprés un long moment de silence de ma part..

03/03/12 : Pose des photos de concour de pétanque sur béziers. 06/01/11 : Découvrir le site de Thierry Maffre ;Artiste peintre 34

06/01/11 : Partie électricité, découvrez les règles de base électricité

25/06/10 : Ajout dans la partie Photos/photos la manifestation du 24 juin sur Béziers.

10/05/10 : Nouvelle page sur la soirée organisée par le regroupement des chorales ;Thézan les Béziers, murviel les béziers et st chinian qui s'est déroulée à l'glise de murviel le 07/05/2010 A l' église de murviel

08/04/10 : Enfin, j' ai décidé de faire mon propre site.

08/04/10 : Travail sur le design du site.

08/04/10 : Quelques prises de tête avec mon ami windobe...

21/04/10 : Debut de partie privée réservé à la famille



       

Dans vos favoris

Pages utiles

banniere de Thierry Maffre

banniere photo

Publicité

banniere de pub






Petit manuel du pendule

Le pendule, c'est se parler à soi-même !

Qu'est-ce qu'un pendule ?

Donc avec un pendule, on pendule, mais c'est quoi penduler ?

Construire son pendule

Tenir son pendule

Nous savons beaucoup plus que ce que nous croyons savoir

Le pendule, c'est se parler à soi-même !

Comment « parler » au pendule ?

Quel est le langage du pendule ?

Exemple de mouvements en dessins

Premier contact. Pendule, dis-moi « oui »

Deuxième contact, le « non »

Suis-je un homme ?

Le mal-voyant et le muet

La question multiple

L'implication personnelle dans la réponse


les prochains articles à venir ....

L'implication personnelle dans la réponse

L'éthique au pendule

Nos énergie subtiles

Quel est mon taux vibratoire actuel ?

La radiesthésie oscillatoire

La magie des planches

Différentes méthodes pour différentes recherches

Une convention énergétique universelle

Notions de géobiologie

Le rade-master et la recherche sur terrain

Où mettre mon lit ?

Exemples de planches utilisables

Planche de contrôle

Planche de sécurité

Planche des pourcentages

Planche d'erreur

Planche des affinités

Planche matin / midi / soir

Planche des chiffres

Planches des secondes et des minutes

Planche des heures

Planche des jours / semaine

Planche des jours / mois

Planche des mois / année

Planche des lettres

Planche des taux vibratoires, en Unité Bovis

Planche des taux vibratoires, en Unité Bovis logarithmique

Planche des chakras personnels et transpersonnels

Planche énergétique des chakras

Planche des plans physique / psychique / spirituel

Planche du subtil individuel

Planche du subtil individuel

Planche globale d'analyse géobiologique

Planche des origines des problèmes dans une maison

Planche des origines subtiles des problèmes dans une maison

Planche des ondes de formes

Planche d'amplitude de l'onde de forme « vert électrique négatif »

Planche des zones disharmonieuses?

Planche des intensités

Planche des types d'emotions, pour Fleurs de Bach

Planche des fleurs de Bach, solitude

Planche des fleurs de Bach, hypersensibilité

Planche des fleurs de Bach, peur

Planche des fleurs de Bach, les autres

Planche des fleurs de Bach, incertitude

Planche des fleurs de Bach, ailleurs

Planche des fleurs de Bach, désespoir

Choix des cristaux

Planche des pierres 1

Planche des pierres 2

Planche des pierres 3

Planche des pierres 4

Planche des pierres 5

Planche des pierres 6

Planche des pierres 7

Planche des anges gardiens

Planche des métaux

Planche des planètes et autres corps célestes

Planche des constellations

Planche des organes

Planche des essences propices à la transformation

Planche Des conseils généraux

Conclusion


Qu'est-ce qu'un pendule ?

Un pendule se compose d'un fil et d'un poids à l'une de ses extrémités. Presque n'importe quelle association peut faire l'affaire : une clef acrochée à un cheveu fonctionne bien comme pendule.

L'intérêt d'un pendule, c'est d'avoir en main un outil capable d'amplifier les micro-mouvements de la main. Pour permettre à « quelque chose » qui n'existe pas sur le plan physique de communiquer sur ce plan, via le biais de micro-vibrations.

L'acte de penduler fait partie du domaine de la radiesthésie, qui est l'aptitude à détecter des rayonnements grâce au développement de sa sensibilité.

Le pendule sert à rendre visible le message des plans plus subtils. Les autres outils de ma radiesthésie sont entre autres la baguette de sourcier, le rade-master, le lobe Hartmann, l'antenne Lecher ...



haut de page

Donc avec un pendule, on pendule, mais c'est quoi penduler ?

Donc avec un pendule, on pendule, mais c'est quoi penduler ?

Penduler c'est utiliser les mouvements du pendule pour obtenir des informations en tous genres selon les questions que l'on pose.

On pose une question mentalement, et on attend la réponse sous forme de mouvement du pendule. Les mouvements provenant de la main tenant le pendule mais dirigés par « autre chose » que la volonté consciente de d'expérienceur.

Pour comprendre, je vous guiderai par étapes dans les différentes notions et exercices propres à nous mettre à l'aise avec les possibilités du pendule.



haut de page

Construire son pendule

Les seules règles pour construire un pendule sont d'éviter les matériaux contenant trop de fer ( problème d'aimantation ), et d'équilibrer ( centrer ) le poids par rapport au fil.

Pour le fil, voici quelques exemples : – Chainette de lunette, brasselet, collier, cheveux, fil de pêche, ficelle ... Le mieux étant un fil léger et simple ( sans objet accroché dessus ).

Pour le poids, vous pouvez utiliser : – Perle en bois, cochonnet, bouchon de bouteille, clef, toupie, ... De préférence centré ( le fil passe au centre du poids ). Plus il est lourd moins il est sensible au vent, mais plus il demande d'énergie. Plus il est léger plus il répond facilement aux mouvements, mais à tous les mouvements ( vents, déplacement du corps, ... ).


haut de page

Tenir son pendule

Beaucoup de techniques différentes, le principal étant de maintenir fermement le fil sans être tendu et en permettant le maximum de liberté de mouvement au poids.

Une manière simple et efficace est de tenir le pendule avec sa main dominante ( droite si on est droitier ) entre le pouce et l'index, le fil à l'intérieur de la main et le poids pendant sur l'index, comme le montre le dessin.

haut de page

Nous savons beaucoup plus que ce que nous croyons savoir

Notre conscience de veille ( celle de tous les jours ) perçoit déjà beaucoup d'informations grâce aux cinq sens physiques. Alliés à la mémoire et aux processus de la pensée, nous sommes à même de gérer les situations de la vie avec plus ou moins de réussite.

Lorsque l'on pendule, on se connecte avec une source d'information bien plus grande que ce que peut habituellement appréhender notre conscience, certains l'appellent l'enfant intérieur, d'autres notre sens psychique.

L'important est que ce qui nous répond par l'intermédiaire des mouvements du pendule est une partie de notre être qui est bien plus sensible aux vibrations du monde dans lequel nous vivons.

Je pense qu'il est sain pour une personne désirant penduler de savoir au moins que l'être humain recèle des potentiels immenses qui « dorment » chez la plupart des gens pour la simple raison qu'ils n'ont aucune information sur l'existence de ces potentiels, et encore moins sur les manières d'en tirer profit intelligemment. Les activités liées au pendule permettent de mettre à la portée de notre concience des informations puisées grâce à une partie de ces potentiels.

haut de page

Le pendule, c'est se parler à soi-même !

Lorsque l'on pose une question au pendule, c'est notre conscience de veille qui intérroge notre enfant intérieur, qui répond sous forme de mouvement du pendule de manière à ce que notre conscience de veille comprenne la réponse.

En d'autre terme l'enfant intérieur, qui connait la réponse, fait bouger subtilement notre main de manière à ce que grâce au poids du pendule qui amplifie le mouvement, nous puissions reconnaître et interpreter les mouvements du pendule.

On peut dire que la plupart de nos faculté psychiques ne sont jamais en contact direct avec notre conscience de veille, de même que nos facultés intuitives restent faibles et non provoquables.

Ainsi il faut un développement de notre conscience allant vers son expansion pour esperer petit à petit toucher des zones de notre être jusqu'à maintenant dans l'ombre de notre subconscient, et ainsi rendre conscient ce qui est subconscient ou inconscient : que l'enfant intérieur, la source de l'intuition et notre conscience de veille puissent communiquer sur le même plan.

Je souhaite de tout coeur la réalisation dans votre être et en tous les êtres de ces conditions, et en attendant, le pendule peut faire office de téléphone entre ces parties de nous et notre conscience de veille.

haut de page

Comment « parler » au pendule ?

C'est par le biais de pensées claires émises dans notre mental qu'il est possible de communiquer nos intentions à notre enfant intérieur qui, lui, aura besoin du pendule pour nous répondre.

Ainsi il faut être en calme mental avant de penser à une question, et bien formuler la phrase en fonction des restrictions de language du pendule.

Avant de vous en dire plus à ce sujet, nous allons plutôt commencer par nous interesser à l'autre sens de communication dans cet étrange monologue : les réponses du pendule.

haut de page

Quel est le langage du pendule ?

Pour que notre conscience de veille puisse comprendre notre enfant intérieur, via le pendule, il faut donc établir un mode de communication, qu'on appelle les conventions.

Cela consiste à donner un sens aux différents mouvements que le pendule peut réaliser via notre main.

Cela peut être un va et vient horizontal, vertical, ou même en diagonale, un cercle sens horaire ou anti-horaire, un huit horizontal ou vertical dans un sens ou dans l'autre ...

Chaque mouvement pourra signifier une réponse différente, comme « oui », « non », « je ne sais pas », « question mal formulée », ...

Exemple de mouvements en dessins

haut de page

Exemple de mouvements en dessins

Dessin 1

Dessin 2

Dessin 3

Dessin 4

Dessin 5

haut de page

Premier contact. Pendule, dis-moi « oui »

Maintenir le pendule, calmer l'esprit, et lorsque qu'il est vierge de pensée, émettre mentalement une phrase / pensée du type « Quel est mon oui ? » ou « Que signifie oui ? ». Répéter mentalement cette phrase en gardant les yeux sur le pendule.

Lorsque celui-ci bougera, garder la concentration jusqu'à discerner le mouvement qui sera désormais pour vous le signe oui.

Stopper votre concentration et refaire le vide mental, le pendule s'arretera de bouger en reprenant sa position initiale.

Recommencer plusieurs fois cette expérience pour vérifier le résultat. Si les réponses changent, alors mieux vaut réessayer plus tard car vous êtes trop agités.

Vous pouvez être joyeux, vous avez posé la première pierre d'une relation bénéfique entre deux parties de vous-même !

haut de page

Deuxième contact, le « non »

En suivant la même démarche que pour le oui, découvrez quel signifie non pour vous.

Les bases du dialogue sont établies !

Voilà, maintenant votre conscience de veille peut formuler des questions et votre enfant intérieur peut vous signifier « oui » ou « non » grâce au mouvement du pendule et selon les conventions qui sont les votres.

Sachez pour information que quelques soient vos conventions, si d'autres personnes n'ont pas les mêmes, cela n'est absolument pas important et ne doit pas vous faire douter ou changer de convention car c'est entre votre enfant intérieur et vous que votre convention des mouvements du pendule existe.

Ainsi deux personnes aux conventions différentes auront pour une même question des mouvements de pendule différents, mais traduits en réponse consciente, cela devra être identique.

haut de page

Deuxième contact, le « non »

En suivant la même démarche que pour le oui, découvrez quel signifie non pour vous.

Les bases du dialogue sont établies !

Voilà, maintenant votre conscience de veille peut formuler des questions et votre enfant intérieur peut vous signifier « oui » ou « non » grâce au mouvement du pendule et selon les conventions qui sont les votres.

Sachez pour information que quelques soient vos conventions, si d'autres personnes n'ont pas les mêmes, cela n'est absolument pas important et ne doit pas vous faire douter ou changer de convention car c'est entre votre enfant intérieur et vous que votre convention des mouvements du pendule existe.

Ainsi deux personnes aux conventions différentes auront pour une même question des mouvements de pendule différents, mais traduits en réponse consciente, cela devra être identique.

haut de page

Suis-je un homme ?

Cette question un peu stupide n'a pas d'autre utilité que de vous habituer aux mouvements/réponses du pendule. D'ailleurs le fait qu'il vous est difficile de ne pas avoir à l'esprit votre opinion sur le sujet rend l'exercice très proche de la simple suggestion du « pendule, dit-moi oui » ou « pendule, dit-moi non » ( c'est selon ... ).

Lorsque vos conventions sont clairement établies et qu'il vous est facile de permettre le mouvement et de reconnaître sa signification, accordez-vous une boisson fraiche le temps de vous reposer psychiquement et de lire les quelques remarques qui vont suivre sur les règles à respecter pour une meilleure utilisation du pendule.

haut de page

Le mal-voyant et le muet

Sans vouloir doucher votre entousiasme, il faut à ce stade bien comprendre les lois qui régissent ce genre de communication et les règles qui, bien suivies, permettent de réellement se faire comprendre par l'enfant intérieur, et bien interpreter ses réponses. En gros éviter d'être le mal-voyant qui formule mal ses questions, et se trompe sur les signes du muet.

Nous allons donc aborder certains points par l'exemple pour éclairer ces lois et règles.

haut de page

titre

Si vous formulez la phrase/pensée « Est-ce que ma fille est bien partie à l'école ce matin avec son bonnet et son écharpe ? », le pendule, désespéré, va peut-être ne pas bouger, ou osciller entre les signes oui et non, ou répondre franchement à un bout de la question par oui ou non.

Il est possible aussi qu'il fasse un mouvement clair qui ne corresponde pas à oui ou non. Alors vous pourrez ajouter à votre convention ce signe pour « question mal formulée ».

Dans cet exemple, si votre fille est bien partie à l'école, mais sans son bonnet et avec son écharpe, la question est multiple et occasionne une réponse multiple, chose difficile à faire avec votre pendule.

Pour s'en sortir, il faut diviser la question en trois parties, chacune comportant une seule hypothèse amenant une réponse claire : oui ou non. Prenez l'habitude de bien réflechir au caractère non-ambigu de vos questions, quite à les découper en parties distinctes.

Aussi, lorsque le pendule hésite ou lorsque vous vous demandez si la question est claire, demandez « La question est-elle mal formulée » pour revenir à une réponse oui ou non.

Le pendule utilisé de cette manière, dite « mentale pure », restreint le champ des réponses possibles ( hors « question mal formulée », « je ne sais pas », ... ) au binaire oui / non. Ainsi, il faut penser les questions de manière à amener un choix binaire.

haut de page

L'implication personnelle dans la réponse

Plus la question est « sensible », plus le calme mental doit être grand.

Cette règle a de nombreuses implications, et doit nous obliger à être très vigilant quant à notre calme mental, notre détachement du résultat pendant le questionnement.

Au début, contentez vous de penduler sur des choses relativement neutres vis à vis de vous même : trouvez sous quel gobelet se trouve la clé que vous avez cachée peut vous aider à exercer un calme mental correct .

Lorsque vous pendulez sur un domaine sensible comme l'etat de santé d'un proche, il est plus difficile d'être détaché du résultat. Prenez donc le temps de faire le vide en vous avant de penduler .

haut de page

fred se tord dans tous les sens pour y arriver


Δ
Haut